Rassegna Stampa. Veracruz e i mali del Messico. GB, più tasse per la sanità pubblica

Pubblicato il 23 giugno 2018 14:30 | Ultimo aggiornamento: 22 giugno 2018 20:59

Rassegna Stampa. Europa e non solo sui giornali del mondo

Mexique, Etat du Veracruz: a la veille du scrutin présidentiel du 1er juillet, l’Etat du Veracruz concentre tous les maux du Mexique.

Disparitions, féminicides, meurtres de politiciens, de journalistes, détournements de fonds, corruption…Plus de 34 000 Mexicains sont officiellement portés disparus aux quatre coins d’un pays submergé par la violence des cartels de la drogue, dépassé par la corruption et l’impunité, englouti par la perte d’autorité morale du gouvernement. A la veille du scrutin présidentiel du 1er juillet, l’ambiance s’électrise dans cette région tropicale qui concentre les maux du Mexique. « Nous voilà enquêtrices, légistes et piocheuses, car les autorités ne recherchent pas nos enfants », déplore Mme Zuritas, l’une des fondatrices d’El Solecito (« Petit soleil »), collectif régional de mères de disparus. A ses côtés, Hilaria Arzaba, 57 ans, se fraye à la machette un chemin dans la brousse.« Quand on trouve des restes humains, on prévient le ministère public pour les tests ADN », dit cette autre mère, dont le fils a disparu sept ans plus tôt, à l’âge de 19 ans, après une soirée entre amis. Créé en 2016, El Solecito compte plus de 200 membres dans l’Etat du Veracruz, qui décroche la triste palme nationale des disparus (3 600). Leur collectif est devenu célèbre après avoir localisé, en 2017, la plus grande fosse clandestine d’Amérique latine (295 crânes et des milliers de restes humains), au nord de la ville de Veracruz, en bordure du golfe du Mexique.

London. more tax to save the National Health Service

The National Health Service is now 70 years old and most of us are proud of the British institution, leaning on it in our times of need. Theresa May announced plans for £20.5billion-a-year cash boost – but was a little short on the detail. She hinted at tax rises and mentioned a ‘Brexit dividend’.

France, travailleurs frontaliers: indemnisation bouleversée

Réunis à Luxembourg dans le cadre d’un conseil consacré à la politique sociale de l’Union européenne (UE), les ministres des Vingt-Huit chargés du travail sont tombés d’accord, jeudi 21 juin, pour modifier les règles d’indemnisation des travailleurs frontaliers qui ont perdu leur poste.A l’heure actuelle, les personnes établies dans l’Hexagone et travaillant dans un pays limitrophe sont soumises à une législation singulière : elles cotisent à l’assurance-chômage de l’Etat où elles sont employées, mais sont prises en charge par l’Unédic lorsque leur contrat prend fin.En outre, l’Etat où la personne travaillait est tenu de rembourser au pays de résidence le montant des prestations versées, mais dans une certaine limite.

App di Blitzquotidiano, gratis, clicca qui

Ladyblitz – Apps on Google Play

Lifetime renters will spend a million pounds more than homeowners over the course of a lifetime

Historically, renting has appeared cheaper, especially in areas like London and the South East, where property prices have consistently been high. But since 2010 the UK has seen inflation fall and with it mortgage rates have come down significantly. Meanwhile, rents have steadily crept up. According to research by new home builder Strata, lifetime renters will spend £1.6 million over a 60-year period when average rents are adjusted for inflation. Homeowners could save an average of £189 a month, or £2,268 a year, compared to renters – but for many tenants, saving for the deposit on a first home isn’t feasible when paying high proportions of income in rent.

Tutte le notizie di Blitzquotidiano in questa App per Android. Scaricatela qui

Tutte le notizie di Ladyblitz in questa App per Android. Scaricatela qui

Echos Una nomina che fa impennare i tassi italiani Benoit Guillaume

Tribune  Fibra nelle campagne: Bouygues Télécom e SFR all’offensiva

Wall Street Journal La scelta di Trump sull’immigrazione

Financial Times  L’America Latina di fronte ad incertezze sempre più grandi

Financial Times La Gran Bretagna della Brexit scopre verità sgradevoli sulla difesa