Rassegna Stampa. Glifosato diserbante killer? In Russia i paradisi fiscali…

Pubblicato il 11 agosto 2018 21:01 | Ultimo aggiornamento: 11 agosto 2018 21:05

Rassegna Stampa. Europa e non solo sui giornali del mondo

États-Unis  Pesticide et glyphosate, la société Monsanto condamnée par la justice californienne

Le géant de l’agrochimie, la société Monsanto, a été condamnée par la justice californienne, vendredi 10 août, à verser 289,2 millions de dollars (248 millions d’euros) à un jardinier américain, Dewayne « Lee » Johnson.  Il réclamait environ 400 millions d’euros à la société, désormais propriété du groupe européen Bayer. Dans un communiqué, Monsanto a annoncé faire appel du jugement.  Mais le répit de l’appel pourrait n’être que de courte durée : l’agrochimiste est confronté, aux Etats-Unis, à plus de 4 000 procédures semblables, devant des juridictions d’Etat ou des cours fédérales, et le jugement des jurés californiens, le premier du genre, ouvre une boîte de Pandore.

Pharmaceutical group Bayer  which owns agriculture giant Monsanto, says herbicides containing glyphosate are safe

Glyphosate is the world’s most common weedkiller. On Friday, Monsanto was ordered to pay $289m (£226m) damages to a man who claimed the products caused his cancer. A Californian jury said Monsanto should have warned users about the dangers of its Roundup and RangerPro weedkillers. The California ruling could lead to hundreds of other claims against Monsanto.Bayer completed its $66bn takeover of Monsanto in June. Glyphosate was introduced by Monsanto in 1974, but its patent expired in 2000, and now the chemical is sold by various manufacturers. In the US, more than 750 products contain it. In 2015, the International Agency for Research on Cancer, the World Health Organisation’s cancer agency, concluded that glyphosate was “probably carcinogenic to humans”.However, the US Environmental Protection Agency (EPA) insists it is safe when used carefully.The European Food Safety Authority (EFSA) also says glyphosate is unlikely to cause cancer in humans.Last November 2017 EU countries voted to renew the licence of glyphosate despite campaigns against it

Russie. Un projet de loi vise à établir, d’ici au mois d’octobre, deux zones offshore 

Le 26 juillet, le Parlement russe a adopté en troisième lecture un projet de loi visant à établir, d’ici au mois d’octobre, deux zones offshore en Russie. La première sera créée sur l’île Rousski,la seconde sur l’île Oktiabrski dans l’enclave de Kaliningrad. Il sera possible, pour une entreprise établie dans l’une de ces deux zones, de mener des opérations en devises étrangères sans restrictions. En contrepartie, les entreprises admises dans ces paradis fiscaux à la russe devront investir un montant minimum de 100 millions de roubles par an (environ 1,30 million d’euros) dans le pays. Objectif avoué de la manœuvre : faciliter le rapatriement en Russie des fonds des oligarques russes frappés par les derniers trains de sanctions américaines, au mois d’avril.

Roumanie. Manifestation antigouvernementale gaz lacrymogènes et canon à eau contre 80.000 Roumains, dont des milliers d’expatriés

Gaz lacrymogène et canons à eau ont été utilisés par les forces de l’ordre pour disperser, vendredi 10 août dans la soirée, une manifestation d’environ 80 000 personnes à Bucarest. La plupart d’entre eux étaient des Roumains de la diaspora venus protester contre la corruption institutionnalisée qui gangrène leur pays. Plus de 450 personnes ont été blessées, dont une trentaine de gendarmes, a annoncé samedi la gendarmerie.La Roumanie est entrée dans l’Union européenne en 2007, et des millions de ses ressortissants sont partis chercher une vie meilleure dans l’ouest du continent. Officiellement, trois millions ont émigré en Occident, mais, selon les associations de la diaspora, il y en aurait cinq millions, soit un Roumain sur quatre. C’est grâce à eux que l’économie du pays s’est maintenue. Tous les ans, ils envoient à leurs familles environ 5 milliards d’euros, une somme importante dans un pays où le salaire moyen est de 500 euros. Le 10 août, ils s’étaient donné rendez-vous dans la capitale pour exprimer leur colère contre le gouvernement.

 

App di Blitzquotidiano, gratis, clicca qui

Ladyblitz – Apps on Google Play

 

Royaume-Uni. En trois ans, 2500 magasins ont disparu

Une icône du commerce est touchée. House of Fraser, une chaîne de grands magasins vieille de cent soixante-cinq ans, a brièvement déposé le bilan vendredi 10 août, avant de trouver un repreneur en la personne de Mike Ashley, un milliardaire self-made-man. Malgré un déclin qui a commencé il y a une vingtaine d’années, House of Fraser reste dans de nombreuses localités britanniques le principal grand magasin de centre-ville. « Il y a aujourd’hui 2 500 magasins de moins qu’il y a trois ans [au Royaume-Uni] », relève dans un récent article Helen Dickinson, directrice du British Retail Consortium, l’organisme représentant le secteur. « Les commerces font face à la conjoncture la plus difficile depuis la crise de 2008 », ajoute Paul Souber, analyste à Colliers International

Tutte le notizie di Blitzquotidiano in questa App per Android. Scaricatela qui

Tutte le notizie di Ladyblitz in questa App per Android. Scaricatela qui

 

BBC News    House of Fraser bought by Sports Direct for £90m

Le Monde Après une condamnation historique, le glyphosate toujours défendu par Bayer

Le Monde Une campagne publicitaire de Gap montrant une enfant voilée suscite la polémique

BBC News Stolen plane closes Seattle-Tacoma airport before crashing

BBC News Hacking the US mid-terms? It’s child’s play